L'ACTUALITÉ
Infos officielles FFC

ASSEMBLEE GENERALE FFC - 26 Février à Bastia

COMMUNIQUE : Une première sur l’île de beauté pour débuter une année olympique

Réunie ce jour sous la présidence de David LAPPARTIENT, à Bastia, l’assemblée générale de la Fédération française de cyclisme a rassemblé 200 congressistes, dont 73 délégués élus (porteurs d’un total de 508 voix), représentatifs des associations des comités régionaux de France métropolitaine et d’outre-mer.

En préambule de l’événement, une nouvelle convention pluriannuelle a été signée entre le Président de la FFC et son homologue du comité régional de Corse, Paul LANFRANCHI.

Ensuite, les différents intervenants ont dressé un bilan moral, financier, sportif et sanitaire de l’institution. Le Secrétaire Général a notamment souligné la hausse appréciable des effectifs : nouveau record historique avec 112.502 licenciés et progression de 2,9% par rapport à 2010 (augmentation de 9.432 licences et 9,2% en 3 ans). Le rapport moral présenté par Patrice ROY a été adopté à l’unanimité.

Le Trésorier général a mis l’accent sur la rigueur, qui a encore présidé à la bonne gestion des finances fédérales au cours de l’exercice écoulé. Pierre POUYET a successivement présenté le rapport financier sur l’exercice antérieur et le budget prévisionnel pour l’exercice 2012. L’exercice clos au 31 octobre 2011 présente un résultat positif de 15 600 € pour une réalisation budgétaire de 14,932 M€. Après certification par M. Philippe RONDEAU, commissaire aux comptes, que les chiffres présentés traduisaient fidèlement la situation financière et les comptes annuels de la FFC, le rapport financier et ces comptes ont été adoptés à une très large majorité (une abstention).

Le projet de budget pour l’exercice 2011-2012, présenté par Pierre POUYET, avec un compte de charges et de produits à l’équilibre à hauteur de 15.651.000 € a été adopté à l’unanimité.

Armand MEGRET s’est attaché, une fois de plus, à mettre en avant le bien fondé de la surveillance médicale réglementaire, instituée à la fin de l’année 1998 et sans cesse perfectionnée au fil des ans. Au cours de l’année 2011, 3.300 bilans biologiques ont été réalisés sur une population de 1170 sportifs. Le médecin fédéral a aussi rappelé que les résultats de ces examens biologiques peuvent donner lieu à des décisions de contre-indication temporaires à la pratique du cyclisme.

Après avoir évoqué un palmarès riche de 81 podiums mondiaux et européens, Isabelle GAUTHERON a dressé un panorama des actions fédérales de formation et de structuration mises en place.
Christian KALB, au nom de la LNC et en représentation de Marc MADIOT, son Président, a notamment insisté sur la bonne santé des structures professionnelles (10 équipes françaises en 2012), le respect de l’éthique, la solidarité (entre FFC et LNC, entre riches et moins riches).
Dans son discours de clôture, David LAPPARTIENT a exprimé sa satisfaction relative à l’adoption de la convention FFC-LNC (pour une durée de deux ans). Il s’est aussi notamment réjoui que la France reste parmi les trois meilleures nations mondiales, toutes disciplines confondues, en soulignant quelques résultats marquants : John GADRET 3e du Tour d’Italie, Thomas VOECKLER 4e du Tour de France et quatre autres Français dans les 15 premiers. Il a également mentionné l’état d’avancement de plusieurs constructions de vélodromes : Roubaix terminé en juin 2012, Bourges, Saint-Quentin-en-Yvelines, mis en chantier en octobre 2011.

Au sujet de la mise en œuvre du projet fédéral, il a souligné que le vent de modernité ne cesse de souffler, en contribuant à améliorer la perception de l’image de la FFC par ses adhérents et ses clubs, favorisant la création d’épreuves nouvelles, améliorant les ressources des clubs. L’objectif principal de ces mesures est d’être tous mieux armés et unis pour faire face à la concurrence des fédérations affinitaires et à la reconquête du terrain perdu en certaines parties du territoire national.

Il a aussi énoncé des objectifs ambitieux et affiché une détermination sans équivoque : « La lutte antidopage est un combat de tous les instants, qui se doit d’être une alliance astucieuse entre la prévention et la répression. Sur ces deux terrains, nous poursuivrons nos efforts. »

« Je suis convaincu que la réalisation du fabuleux projet de Centre national du cyclisme à Saint-Quentin-en-Yvelines permettra à la FFC d’affirmer sa position de Fédération leader au niveau mondial et sera la vitrine de notre savoir faire. »

« Notre pays accueille trop peu de championnats du monde et grands événements cyclistes internationaux (…) Nos athlètes méritent d’exercer leurs talents en France et nous souhaitons leur offrir l’opportunité de faire vibrer le public français de leurs exploits. Pour ce faire, nous allons nous mettre en mesure d’accueillir ces événements en structurant nos candidatures. »

La médaille d’or de la FFC, plus haute distinction fédérale, a été remise à des dirigeants particulièrement méritants : Mme Annie JOUAULT, MM. Christian FENIOUX, Gérard MISTLER, Henri LAFARGUE, Pierre DE LA VILLEMARQUE. La grande plaquette de la FFC a été attribuée à MM. Emile ZUCCARELLI, ancien Ministre, Président de la Communauté d’agglomération et Maire de Bastia ; Paul GIACOBBI, Député de la Haute-Corse, Président du Conseil exécutif de la Collectivité territoriale de Corse.
Denis REPERANT est le troisième lauréat du Trophée Julien DITLECADET.

Bastia le 26 février 2012

retour